www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Jeux - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Chroniques de nos ancêtres » Curiosités des registres d’état civil

Curiosités des registres d’état civil

Le vendredi 2 février 2024, par Jean Silvie

Au hasard de recherches dans l’ état civil en ligne de la commune de Saint Moreil (Creuse) on découvre que le maire de la commune de Saint Moreil avait une âme d’artiste.

Léonard LINTIGNAC

Né le 3 janvier 1801 (samedi) - Saint-Moreil, 23223, Creuse, Limousin, France.
Décédé le 28 février 1844 (mercredi) - Charrières, Saint-Moreil, 23223, Creuse, Limousin, France, à l’âge de 43 ans.
Maire, Propriètaire.
(Geneanet arbre de G Barelaud)

Léonard Lintignac fut d’abord conseiller municipal et rédige dès 1825 les actes d’état civil alors que François Lacourd est maire.

Adjoint en 1826 puis adjoint délégué en 1828 et enfin Maire à la toute fin de 1829.
Il succède à François Lacourd dont l’écriture était beaucoup moins élaborée.

Dans les registres des actes de naissance

(AD 23 SAINT MOREIL, Naissances 4E245/9 1813-1832).

Dès juin 1825 on reconnaît la calligraphie de L. Lintignac en marge des actes.
Les « N » des numéros d’ordre sont remarquables d’élégance.

Les actes sont calligraphiés ensuite, avec de beaux tableaux récapitulatifs en fin d’année.

En 1828 on observe une variation sur le N de numérotation en début d’année mais le N se « normalise » après l’été. Puis cela reprend en 1829 et 1830.

En 1829 marque une apothéose :il ya des arabesques partout.
Dès les années 1826 Leonard Lintignac aime dessiner des arabesques sur les registres de l’état civil.

Variations sur le « N » du numéro d’ordre en 1828 Il sont tous différents…


En 1829 Léonard Lentignac est Adjoint délégué ; Il fait non seulement des variations sur la lettre « N » mais il ajoute des arabesques entre les actes.

Cela se « normalise » en 1830 et 1831 jusque 1836 L’écriture reste élégante et la signature sophistiquée.

En 1837 c’est à nouveau François Lacourd désormais adjoint qui signe les actes.

En 1838 c’est un adjoint, Léonard Fanton qui signe les actes.

Mais les « N » de la marge restent bien calligraphiés avec des arabesques…
En 1841 c’est à nouveau Léonard Fanton adjoint qui signe une partie de l’année.
En 1842 et 1843 Lintignac signe et les « N » restent bien calligraphiés.
En 1841 Leonard Lintignac est décédé mais les N des numéros d’ordre semblent avoir été écrits pas avance.

JPEG - 403.7 kio

Dans les registres des actes de mariage

AD 23 SAINT MOREIL, Mariages 4E245/13,1833-1852
Les tables alphabétiques sont remarquables.
De tels tableaux circulaires sont possibles compte tenu du faible nombre de mariages dans la commune.
Mais ces tableaux circulaires sont très originaux et ont nécessité un réel esprit créatif.


AD 23, SAINT MOREIL, Mariages. 4E 245/13 1833-1842.

AD 23 SAINT MOREIL,Mariages 4E245/13,1833-1852.

Dans les actes de décès

(AD 23 Saint-Moreil, Décès, 4E245/11, 1813 - 1832).

Leonard Lintignac commence ses écritures en mai 1825.

On retrouve les « N » décorés des numéros d’ordre 1826 1827.

Apothéose en 1828,1829,1830.
Cela se « calme « en 1831 1832,1833,1834.
En 1835 François Lacourd signe mas les « N » sont toujours en marge.

En 1836 retour de Léonard Lintignac.
En 1837 L’adjoint Lacourd signe puis Léonard Fanton en 1838 mais avec des N de Lentignac.
En 1839 retour de L. Lintignac qui décède en 1844 non sans avoir calligraphié ses « N » pour l’année.



Après le décès de Leonard Lintignac les actes sont rédigés avec des écritures diverses plus ou moins habiles.

Voilà un élu qui mettait un peu d’esthétique et de fantaisie dans les registres de l’état civil.
Je n’ai pas trouvé d’autre élément sur la vie et l’œuvre de cette personne... Mais peut-être que les lecteurs en trouveront... Bonnes recherches à tous...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

12 Messages

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 08:14, par Jacques Dupé

    Magnifique ! 😗

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 08:39, par GREZES Jimmy

    J’adore.
    Merci à Léonard, pour sa poésie calligraphique et à Jean pour cette magnifique mise en exergue.

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 08:51, par Roland Carrier

    Bonjour,
    Le maire a une très belle signature.
    Pour ce qui est des numéros : qu’est-ce qui indique que ce n’est pas le secrétaire de mairie, également calligraphe, qui les as faits ?
    On peut même imaginer une émulation entre calligraphe !
    Les numéros faits à l’avance me semble peu vraisemblable.
    Bonnes recherches
    Roland

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 09:05, par Roland P

    C’était une époque où la recherche du beau, du parfait, du meilleur étaient enseignées dans nos écoles depuis le plus jeune âge...la recherche de l’excellence s’amoindri depuis....

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 09:08, par Nicole Agullo

    Bonjour,
    Merci de nous faire partager cette belle trouvaille, qui procure à Léonard une petite notoriété bien méritée.
    Nicole

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 12:24, par Christine SOLA

    Magnifique !!! Quelle belle leçon d’écriture !!! On souhaiterait rencontrer plus souvent des registres tenus avec autant de soin !!!
    Ce maire pensait-il déjà aux généalogistes du futur qui s’escriment souvent à déchiffrer les actes ???
    Bonne journée à tous,
    Christine

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 17:13, par Nadette Miner

    C’est fabuleux ! J’avais déjà remarqué de magnifiques signatures ou de très jolies majuscules, mais, là, j’en reste baba ! Ce monsieur mériterait une stèle dans sa ville d’origine reprenant ses N extraordinaires. Êtes-vous sûr qu’il soit le seul de cette mairie à tracer les lettres dans le registre ? En tout cas, un grand merci pour cet article.

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 18:52, par Colette Boulard

    Ce maire était assurément fantaisiste et esthète, même si par moments il en faisait peut-être un peu trop... Est-ce abondance démonstrative, panache, ou générosité destinée aux lecteurs du futur ? En ce second cas, bingo ! Il serait intéressant de découvrir comment se passaient les séances du conseil municipal. J’ai un faible pour les tableaux circulaires à la fois originaux et sûrement clairement informatifs et j’aurais aimé voir le tableau des mariages de manière plus détaillée, notamment le ou les quart(s) supérieur(s).

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 19:14, par COCHELIN

    Merci de partager cette découverte originale.

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 2 février 19:21, par Orson

    Cette belle écriture révèle un grand souci d’esthétique, et donc d’une esthétique pour autrui, puisqu’il ne s’agissait pas d’un journal personnel. Le signe d’une générosité et d’une amabilité.
    Bravo pour l’avoir fait connaître.

    Répondre à ce message

  • Curiosités des registres d’état civil 9 février 11:33, par level Magguy

    bonjour merci pour ces jolies arabesques , c’est qu’à cette époque ce n’tait pas encore l’usage du stylo Bic drôle de nom
    mais fini les pleins et les déliés les majuscules persistent mais ci peu enfin j’admire ce don de bien écrire avec élégance et dans ce monde ou il faut toujours aller plus vite nous avons perdu un peu de notre âme artistique....

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2024 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP